Contributions to Zoology, 67 (2) 125-141 (1997)Christopher C. Tudge: Phylogeny of the Anomura (Decapoda, Crustacea): Spermatozoa and spermatophore morphological evidence

To refer to this article use this url: http://ctoz.nl/vol67/nr02/a02

Résumé

Une analyse phylogénétique d’une sélection de taxons d’Anomures, de Thalassinides et d’autres Décapodes, basée sur des caractères ultrastructuraux des spermatozoïdes et sur des caractères morphologiques du spermatophore, a été entreprise, et les arbres produits permettent d’élucider plusieurs aspects concernant la parenté entre taxons. Les Anomures ne sont pas un taxon monophylétique: le genre lomoïde Lomis est exclu de ce groupe, tandis que le genre thalassinide Thalassina y est inclu. La synapomorphie pour la majorité des taxons conventionnels d’Anomures (Lomis exclu) est l’origine cytoplasmique des branches microtubulaires. Si des représentants des Palinurides et des Thalassinoïdes sont séparément désignés comme “outgroups”, les Astacidea + Brachyura forment un groupe-frère pour les Anomura. Les superfamilles Thalassinoidea, Paguroidea et Galatheoidea ne sont pas des groupes monophylétiques. Les analyses montrent que les familles d’Anomures Coenobitidae et Porcellanidae sont des groupes monophylétiques. La famille de Paguroïdes Diogenidae est paraphylétique, les genres Clibanarius et Cancellus devant être séparés du clade contenant le reste des genres diogenides. Les familles Paguridae et Parapaguridae forment un clade monophylétique - à l’exception du genre Porcellanopagurus. Les deux représentants de la famille Chirostylidae (Eumunida et Uroptychus) ne peuvent pas être associés avec les autres espèces des Galatheoidea. Les taxons de la famille Galatheidae ne forment pas un groupe monophylétique. Le seul Hippoïde étudié, Hippa, est considéré comme groupe-frère des autres taxons d’Anomures (Lomis excepté).